top of page
  • evelyneseignez

Newsletter Février 2023 - Réceptivité ou résistance aux influences



A quoi suis-je réceptif(-ve) ? Aux influences de la société, des marchés, des valeurs des personnes avec qui je travaille, de la mode, de ma famille ou de mes amis ? Ou à ce que je ressens au fond de moi, à mon intuition, à ce que mon cœur me dit ? Un révélateur va être la réceptivité entre valeurs personnelles et celles mises en avant par mon entreprise. Combien de personnes en situation de burnout ai-je accompagnées qui me partageaient ne plus se sentir alignées avec les valeurs de leur entreprise ! Parce que souvent, il y a malheureusement encore un écart entre les valeurs prônées et celles matérialisées dans la réalité. En quoi le management est-il exemplaire des valeurs mises en avant sur le site internet de l’entreprise par exemple ? Quel est le lien avec le thème abordé ? Il a tout à voir ! Par exemple, si je rentre dans une entreprise pour des valeurs, une culture et que j’observe au fur à mesure du temps qui passe un écart entre la culture affichée et celle appliquée qui s’accroît, est-ce que je me mets à résister à ces influences parce qu’elles ne me correspondent plus ? ou que j’y deviens réceptif ? Résister serait alors de rester aligné avec ses propres valeurs personnelles au risque de devoir quitter l'entreprise à un moment donné. Etre réceptif à ces influences externes serait de suivre l’exemple des personnes qui, du fait d’une pression croissante, vont devenir de plus en plus agressives et micro-managers avec leurs employés ou collègues, alors que cela ne correspondait pas à leur nature première. Vous vous rappelez l’histoire des grenouilles dans l’eau, d’un précédent article (Newsletter Novembre 2021) ? Nous sommes exactement dans cette eau qui devient chaude : A quel moment je me rends compte si je suis le bon chemin pour moi, si je prends les bonnes décisions pour moi ou si je suis influencé par quelque chose d’externe qui n’a pas forcément un impact positif pour moi ? A quel moment je saute hors de l'eau ou je reste dans cette eau qui deviens de plus en plus chaude. Il ne s’agit pas d’égoïsme, attention, il s’agit d’écoute de soi. Car si je me sens bien dans ce que je fais, ma famille, mon équipe, mon entreprise vont en bénéficier. Si je me sens bien, je rayonne d’une énergie positive qui entraîne les autres peu importe qui ils sont. Donc oui, le premier levier est toujours soi. De la même manière qu’on met d’abord le masque sur soi dans l’avion avant de le mettre à son enfant. Comment bien accompagner, guider les autres, ses enfants, ses collaborateurs, ses clients et partenaires si je ne vais pas bien. D’où l’importance de cette question: à quelles énergies suis-je réceptif ? Dit autrement : Comment faire pour voir si je suis réceptif à des influences positives pour moi, pour mon plus grand bien et donc celui de tous? Voici quelques pistes:

  • Choisir de régulièrement se reconnecter à soi, simplement en fermant les yeux et observer comment je me sens à l’intérieur, est-ce que mon corps manifeste de l’apaisement ou du stress et si oui, où exactement dans le corps ? Rester dans l’observation de ces sensations.

  • Écouter mon intuition qui me guide vers ce qui est juste pour moi (le fameux « gut feeling »)

  • Observer dans les situations passées à quel moment j’ai osé suivre mon intuition, ie quand j’étais réceptif à mon influence intérieure et non celles des autres, et comment elle s’est manifestée dans mon corps (tête ? cœur ? corps / ventre ?)

  • Observer aussi les moments où j’étais réceptif à l’influence extérieure, prendre note de ce qui m’a influencé. La prise de conscience est toujours le premier pas pour s’en détacher.

Prendre conscience aussi des moments où je résiste à mon intuition, qu’est-ce qui l’a influencé ? Très souvent l’ego va mettre en place des mécanismes de protection avec une bonne intention, mais qui ne va pas m'aider sur le moyen/long-terme. Vous constaterez qu’à la fin à nouveau ne restent que deux éléments : Est-ce que je suis dans la réceptivité à mon influence interne et aux influences supérieures (pour le plus grand bien de tous) par amour ou par peur pour moi ? Est-ce que je suis dans la résistance aux influences par amour ou par peur pour moi ? Libérer ces peurs par différentes ressources (méthode LEO, tipi,…) permettra d'être de plus en plus aligné avec son Soi supérieur. NB. Merci à Greg Rakozy pour cette magnifique photo. NB. L'article sur le discernement (newsletter Novembre 2021) apporte un autre éclairage.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page