top of page
  • evelyneseignez

Newsletter Octobre 2022 - La couleur des émotions ou pourquoi faut-il s'en libérer?

Dernière mise à jour : 17 janv. 2023



Parfois lorsque j’ai des accompagnements incluant plusieurs sessions, j’ai des personnes qui me disent « oh encore travailler les émotions ? J’aimerais tellement ne plus traiter de ce sujet ! ».


Comme je les comprends !


C’est vrai qu’en travaillant sur les émotions, nous pouvons avoir l’impression de devoir revivre certaines situations et nous n’avons pas envie de nous replonger dedans ! Surtout que nous ne savons pas à l’avance quels peurs ou autres émotions vont ressortir.


Et, oui, il est bien sûr possible de travailler différemment un thème, que ce soit la confiance, la motivation, le conflit,… Il est possible d’approcher les choses d’une manière plus mentale et pragmatique.


Nous pouvons ainsi considérer que telle peur n’est pas importante ou encore comparer, relativiser, trouver qu’il y a des situations pires que la nôtre.


Simplement, en faisant cela, nous avons besoin de prendre conscience que nous choisissons d’être dans le déni de cette montagne d’émotions qui est là, en nous au lieu de la reconnaître. Et cette montagne nous encombre, nous embrume l’esprit, consciemment ou inconsciemment.

Cette montagne nous empêche d’écouter notre voix du cœur. Or cette voix nous empêche de prendre des décisions et de faire des choix basés sur l’amour de soi et non sur la peur que quelque chose arrive ou n’arrive pas.


La libération des émotions reste quelque chose d’essentiel à faire pour avancer pleinement dans l’amour et l’écoute de soi, de ce que nous ressentons juste de faire ou de ne pas faire pour nous.


Heureusement certains outils, comme la méthode LEO, existent où il n’est pas nécessaire de verbaliser les émotions pour les libérer. Au contraire ! Moins le mental est sollicité dans la pratique, mieux c’est !


Alors, comment puis-je mener mes actions par amour pour moi et non par peur ? En me libérant de mes émotions négatives et en apprenant à m'écouter davantage!

2 vues0 commentaire
bottom of page