top of page
  • evelyneseignez

Comment suis-je perçu.e par autrui?



Combien de managers et collaborateurs ai-je accompagné avec le modèle Insights Discovery ou en coaching qui affirmaient au préalable avoir beaucoup d’empathie et d’écoute vis-à-vis de leur équipe?


Et pourtant, après avoir découvert leur profil Insights, ils prenaient conscience qu’ils n’écoutaient pas réellement et considéraient en réalité que c’était une perte de temps pour la réalisation de leurs objectifs.


J’ai toujours trouvé fascinantes les différences entre perception de soi et perception que les autres ont de moi. Ainsi il peut y avoir parfois un réel décalage entre ce que la personne voit d'elle-même et ce que les autres observent de ses comportements.


Par exemple, certaines personnes peuvent se dire assertives, elles savent qu'elles osent dire ce qu'elles pensent, mais elles n’osent pas écouter le point de vue d’autrui. Or, l’assertivité inclut bien ces deux aspects : respect de soi et respect d’autrui.


Nous avons tous des angles morts dans nos comportements en partie générés par le décalage entre ma perception d'une situation basée sur mon référentiel et celle d'autrui basée sur celui qui lui est propre.


C’est pourquoi ces modèles de préférences émotionnelles et/ou de personnalités sont si intéressants car ils nous permettent de développer la connaissance de soi ET l’appréhension de nos angles morts.


Comment éviter ou réduire ses angles morts ?

  • Demander régulièrement un feedback à son entourage à différents niveaux : son responsable hiérarchique, ses collaborateurs, des pairs, des pairs de son responsable), d’autres partenaires (clients / fournisseurs. En tous les cas des personnes de confiance avec qui vous pouvez échanger en toute honnêteté, authenticité et bienveillance.


  • Clarifier ce que la personne apprécie chez moi et ce qui faciliterait nos échanges. Comme elle me donne son ressenti par rapport à mes comportements, elle ne me juge pas. Il s’agit de ressentis. Utiliser par exemple "J'ai l'impression que " va aider à les verbaliser. => Vous avez ensuite toujours le libre-arbitre de tenir ou de ne pas tenir compte des observations faites.


  • Utiliser un modèle métrique objectif tel qu’Insights Discovery (ou MBTI, process comm, etc) pour développer la connaissance de soi et d’autrui. Choisissez le modèle qui vous parle le plus. Un modèle de ce type au sein d’une équipe est extrêmement puissant pour fluidifier les relations de manière positive et aider les personnes à se développer dans leur communication et manière d’être vis-à-vis de leurs collègues et partenaires.


Personnellement j'ai choisi de me former et de transmettre le modèle Insights Discovery car c'est un modèle simple à utiliser et à conserver dans le temps.

Vous avez envie d'en savoir plus? Contactez-moi!


NB. Photo de Jason Hafso sur Unsplash

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page