top of page
  • evelyneseignez

Comment se libérer du micro-management ?



Avez-vous déjà vécu ou travaillé avec un micro-manager ou peut-être vous êtes-vous comporté comme tel ?



Le micro-management provient d'un besoin impérieux de contrôler une situation. Il est souvent perçu comme un fardeau pour les personnes le subissant car celles-ci ont l'impression que ce n'est jamais assez ou jamais assez bien.



Le micro-management peut être perçu comme une sorte de perfectionnisme de la part des autres. Il s'agit en fait d’un besoin de s'impliquer dans chaque étape et chaque action déléguées aux autres.


En tant que micro-manager, si j'ai tendance à passer en revue chaque détail travaillé par mes employés ou collègues, cela est perçu comme un manque de confiance évident. Ce que les micro-managers ne réalisent pas, c'est qu'un manque de confiance signifie que les employés auront l'impression qu'ils n'ont pas le droit d'échouer, ce qui signifie qu'ils n'ont pas non plus le droit d'innover. Si quelqu'un sent qu'il risque gros en cas d'échec, il n'osera pas proposer de nouvelles idées et faire les choses différemment.


Mais surtout, ce que l'on ne voit pas de l'extérieur, c'est que le micro-management est un signe de manque de confiance en soi chez la personne qui le manifeste. D'où la nécessité évidente de tout contrôler pour éviter tout risque d'échec et de perte de contrôle.


Comment s'en libérer ?

- Si c'est vous qui vous comportez parfois en micro-manager :libérez-vous de ce besoin impérieux, ce qui signifie que vous devez abandonner cette peur de perdre le contrôle et de vouloir ce contrôle. Apprenez à vous détacher de l'expérience et de l'action et vous verrez que cela créera de nouvelles relations et un véritable espace pour créer et innover pour les autres. Cela vous aidera également à vous sentir plus léger et plus satisfait.

Il existe différentes ressources pour y parvenir (libérer les émotions négatives) que vous pouvez trouver sur le web et si vous ne savez pas comment faire ou si vous avez besoin de soutien, n'hésitez pas à me contacter.

Ayez une discussion claire avec vos employés et définissez ensemble les délais et le niveau de qualité que vous souhaitez. Clarifiez les impératifs et les souhaits : ce qui est exigé en termes de processus et l'espace dont dispose votre employé pour définir ses propres étapes/actions afin d'atteindre le résultat.


- Si c'est vous qui subissez ce micro-management :

1) Ici, vous devrez apprendre à vous détacher des critiques et à accepter que vous n'obtiendrez peut-être jamais de retours positifs et que vous ne satisferez peut-être jamais celui par qui vous vous sentez micro-managé. Vous vous demandez peut-être comment accepter cela ? Il s'agit de libérer les émotions négatives liées au sentiment d'être jugé et au désir d'approbation que vous recherchez (peut-être sans vous en rendre compte). Là encore, il existe de nombreuses ressources possibles pour se libérer des émotions négatives, il suffit de consulter le web. Si vous avez besoin d'aide, vous savez où me contacter.


2) Une fois que vous avez libéré toutes ces émotions et que vous sentez que c'est possible, parlez avec votre responsable et exprimez ce que vous ressentez lorsqu'il se comporte de cette manière. Peut-être que votre chef(-fe) n'en est même pas conscient et que personne n'a jamais osé le lui dire auparavant. En fonction de sa réaction, vous aurez peut-être la possibilité d'évoluer ensemble à partir de cette situation et d'apprendre à travailler avec plus de confiance et d'espace, ce qui ne signifie pas que votre N+1 ne vous demandera pas de revoir votre travail de temps en temps (ce qui est tout à fait normal), mais les exigences du travail, les délais et l'espace nécessaire seront discutés et convenus entre vous également (il s'agit là des étapes initiales lor de la mise en place d’une délégation).


3) Si jamais vous souhaitez toujours quitter ce lieu de travail, parce qu'il est trop lourd pour vous et que vous ressentez toujours un fort manque de confiance et que vous ne vous sentez pas valorisé, il sera important de libérer toutes les émotions négatives restantes avant de chercher quelque chose de nouveau, sinon vous risquez de retrouver ce que vous venez de fuir (rappelez-vous la loi de l'attraction !).


Le micro-management n'est pas quelque chose qui doit se produire sur le lieu de travail. Au contraire, plus vous le libérerez, plus vous verrez l'innovation croître.

Cela fait partie du rôle d'un leader, capable de faire confiance aux autres et de leur permettre de s’épanouir en confiance.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page